Raphaëlle se réveille comme après une incroyable cuite. Jaya et Mei sont avec elle mais les deux jeunes femmes sont encore endormies. L’atmosphère est nimbée de brouillard, la lumière est plus qu’étrange, même si très blanche. Et bon sang, ça caille ici. Elle réalise qu’elle est allongée sur un lit de pierre. Complètement nue en plus. Pas étonnant qu’elle ait froid.

« Je te croyais plus coriace, tu n’as pas su résister à son pouvoir, s’étonne Cerridwen. Surtout avec le boost de la déesse Mama Quilla. Allons ma fille, on se bouge. » Raphaëlle peine à garder les yeux ouverts : « Mais tu parles de qui au juste, là ? J’ai été totalement prise par surprise. On a été pétrifiées en deux secondes. J’espère que Siegfried fait le job ».

« Quoi, tu ne sais pas qui vous a ensorcelées de la sorte ? Allez, c’est la rock star de chez vous, les fées druidesses. C’est Morgane qui vous a fait la misère. Pour info, c’est aussi elle qui a tué Aliénor. » Raphaëlle converse avec la déesse celtique de la fertilité, de la mort, du jour et de la nuit par téléphathie, elle est incapable de parler. Pétrifiée on a dit, mais ça ne l’empêche pas de s’exprimer ! 

« Hein ?! Mais enfin, qu’est-ce qu’elle foutait dans notre monde ? Elle n’a rien à y faire de toute façon. Y’en a marre de ces gens qui passent de l’un à l’autre sans se préoccuper des conséquences. Ça met toujours le bordel. Et elle veut quoi, la Morgane ? Et pourquoi on est comme ça ? », s’emporte-t-elle.

La déesse sourit à la remuante fée, même pétrifiée : « C’est ballot, on ne peut pas déposer une marque ni un design dans le monde féérique. Y’a pas d’INPI*. Aliénor et Morgane ont eu une inspiration en songe, toutes les deux. Elles s’y sont vues et ont conclu un marché. Mais Morgane a cru qu’Aliénor l’avait doublée. Et comme c’est pas une psychologue ni une gentille, elle a ensorcelé ce pauvre type et sa voiture pour la tuer. Et elle vous a éloignées du lieu pour ne pas avoir tout un gynécée sur le dos ».

déesse statue couchée perles pierres monts et merveilles
« On n’est pas bien, là, à la fraîche, décontractés du … » ah non, pas possible, c’est une jeune femme. Dans la même tenue que Raphaëlle, Jaya et Mei mais certainement plus « décontractée », oui. Crédit photo : Bruno Bleu/Adobe.

Elles s’interrompent. Mei commence à bouger, presque convulser, reprendre des couleurs. Puis elle disparaît. « Ah, Merlin est enfin utile, c’est pas trop tôt, constate la déesse. Il fallait commencer par elle, la plus vulnérable. Jaya avait ingurgité un fortifiant magique avant votre promenade. Elle a de bonnes idées, parfois. »

Raphaëlle veut s’informer avant de retourner dans le monde physique. « Pourquoi Morgane pense qu’Aliénor l’a doublée ? Elle avait des qualités et des défauts mais quand elle donnait sa parole, c’était sacré. Qu’est-ce qui s’est passé ? Dis-moi vite ! », ajoute-t-elle tandis que Jaya prend aussi le chemin du retour.

« C’est un bijou, un talisman très puissant. Morgane avait fourni les pierres pour qu’Aliénor le fabrique. Le design était magique, et Aliénor seule pouvait en restituer l’harmonie et la magie à 100% avec des matériaux spéciaux. L’expertise de son job quoi ! Mais il n’a jamais été livré. Je n’en sais pas davantage », dit la déesse.

Raphaëlle se sent partir… et se réveille dans les bras d’un parfait inconnu aux yeux couleur d’or super bizarre. En plus, son visage est à 5cm du sien. En un coup d’oeil, elle vérifie qu’elle est habillée et lui met une claque. « Bas les pattes, toi ! Pour qui tu te prends à te vautrer comme ça sur moi ! »

Siegfried éclate de rire : « Aaaaand she’s back** ! Bon retour chez les vivants, la rouquine. Je te présente Colin, alias Merlin l’enchanteur. Leïla et lui viennent de te sauver la vie. ». « Oups, désolée. Mais ça t’apprendra. J’aime pas les pots de colle !, râle Raphaëlle. Bon, merci quand même. J’ai plein d’infos à partager. Que feriez-vous sans moi ? », glisse-t-elle, retrouvant son fameux sourire.

*INPI : Institut national de la propriété intellectuelle, le registre français des marques, brevets, etc.
Aaaaand she’s back** : Eeeeeeet elle est de retour !

À suivre

Vers l’épisode 5

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est picto512x512-150x150.png.

Retrouvez l’autre genèse ici

L’autre alchimiste vous attend ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici