Un des principes de base de la réussite, c’est de savoir. De savoir ce qu’on veut réussir. Où nous voulons aller. Quelle direction prendre. C’est la clarté qui est primordiale. Or, la clarté, ça ne vient pas tout seul. Comment pouvons-nous l’obtenir ?

Un homme sans objectif est comme un navire sans gouvernail

Thomas Carlyle

De fait, la clarté, c’est la confiance. En soi. Et en ses objectifs. Nous avons vu hier avec la carte Grenat comment créer un objectif clair, fiable, grand et réalisable. Ok. Mais cet objectif, nous l’avions déjà dans un coin de notre tête. Nous avons toujours une petite idée. Mais ce n’est pas suffisant.

Il faut de la clarté, le plus possible. Notre cerveau en a besoin pour se mobiliser et pour foncer. Il a besoin qu’on lui parle, qu’on lui explique, il a besoin de détails. Donc pour atteindre ces objectifs, il y a une chose à faire : se poser les bonnes questions. Oh, ce n’est pas confortable. Mais c’est pourtant essentiel d’y répondre, en notre âme et conscience, pour qu’enfin, la lumière règne, que notre chemin s’éclaire aussi et que nous puissions le suivre. Adieu le brouillard.

Max Piccinini livre réussite Maximum perles pierres monts et merveilles
Cet ouvrage est idéalement complété par les séminaires de Max Piccinini. Des moments toujours intenses.

Ces questions sont tirées du livre du coach Max Piccinini  » Réussite Maximum « . Ce site n’existerait pas sans lui. Donc allons-y, engageons-nous. Et quoi de mieux pour ça que d’avoir un journal ou un cahier de réussite (nous reparlerons de l’utilité de tenir un journal) et de répondre à ces questions précises, sans faux-semblants, en laissant parler nos coeurs.

  • Qui suis-je ? Qui est-ce que je veux devenir ?
  • Quelles sont les qualités que je cherche à développer chez moi ?
  • Qu’est-ce qui m’enthousiasme dans la vie ?
  • Qu’est-ce que je veux accomplir et obtenir dans ma vie ? (matériel)
  • Qu’est-ce que je veux obtenir ? Quelle est ma raison d’être ? (vocation)
  • Qu’est-ce que je veux laisser derrière moi ?
  • Qu’est-ce que je veux atteindre financièrement ?
  • Quel genre de relations je veux expérimenter ?
  • Où est-ce que je me vois dans cinq ans ?

Attention, préférez toujours des réponses sous forme affirmative. Le cerveau ne fait pas la différence entre le positif et le négatif. Donc au lieu d’écrire  » je ne veux plus galérer « , préférez  » je veux réussir « . Ou encore mieux,  » je réussis « . Forme affirmative, au présent. Le cerveau adore. Et il met les bonnes choses en place.

Recommencez cet exercice souvent. Car le cerveau aime aussi la répétition. Histoire que ça rentre, que ça devienne une seconde nature. Et cette clarté créera votre réalité.

Passez une journée lumineuse.

Crédit photo : Willian Justen de Vasconcellos on Unsplash.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici